La lutte contre la migration illégale au Maroc en chiffres

Temps de lecture : < 1 minute

Le Maroc a dévoilé les chiffres de la lutte contre la migration illégale, le lundi 24 juillet 2023. Des données qui illustrent les efforts fournis par le Royaume dans ce domaine.

« La gouvernance migratoire au Maroc s’appuie sur une approche holistique et multidimensionnelle qui, privilégiant le respect des droits et de la dignité du migrant, se veut efficiente et proactive dans la lutte contre les réseaux mafieux et la traite des êtres humains », précise une dépêche de la MAP, agence marocaine de presse, publiée dans ce sens.

On y apprend que plus de 360.000 tentatives de migration illégale ont été déjouées depuis 2017 et que 1.300 réseaux liés à la migration illégale ont été démantelés au cours des 5 dernières années.

Selon les chiffres dévoilés par la MAP, 566 organisateurs et intermédiaires ont été interpellés en 2022, en augmentation de plus de 36% en comparaison avec 2021, outre l’arrestation de 415 organisateurs de l’immigration illégale.

Quelque 32.733 candidats à l’immigration irrégulière ont été arrêtés, dont 28.146 étrangers de différentes nationalités.

« Depuis 2018, plus de 8.100 ressortissants africains [sic] ont bénéficié des retours volontaires organisés et financés par le ministère de l’Intérieur aussi bien par voie aérienne que terrestre », souligne également l’Agence marocaine de presse.

En 2021, la Marine Royale a secouru près de 15.000 personnes en mer tandis que les données de 2022 font état de 2.384 personnes secourues.

La MAP n’a pas manqué de préciser que quelque 50.000 migrantes et migrants ont été régularisés grâce à l’opération exceptionnelle de régularisation de la situation des immigrés au Maroc, tenue en 2014 et en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *